Investir aux Émirats : les secteurs économiques porteurs

La vague du taux de croissance annuel à deux chiffres est un fait : à Dubaï et Abou Dhabi, on ne connaît pas encore les effets de la crise mondiale qui semblent pourtant s’installer. Une aubaine pour les investisseurs français qui trouveront surtout leur bonheur dans le secteur des services, en plein essor.

Les secteurs économiques à forts potentiels se sont diversifiés aux Émirats, dans l’anticipation de la diminution des réserves de pétrole.

L’économie locale c’est donc ouverte à l’industrie des services : le marché immobilier est en plein boom à Dubaï. La folie des grandeurs semble se poursuivre et le secteur du bâtiment emploie près d’un cinquiè me de la population

Avec l’ouverture en parallèle de gigantesque complexes hôteliers, c’est l’industrie du tourisme qui connaît une progression fulgurante : une opportunité intéressante pour les Français mondialement réputés dans ce domaine… Même si l’offre d’emplois réservée aux français n’est pas au rendez-vous du fait de la concurrence locale sur ces postes.

Le luxe et la haute technologie
Consultez ce document publié par Ubifrance qui atteste de l’intérêt que porte la France au marché du luxe aux Emirats.

L’industrie de la haute technologie n’ est pas en reste.

Pour plus d’informations économiques sur les Émirats Arabes Unis, consultez la fiche consacrée aux Emirats Arabes Unis sur le site de la Maison des Français de l’Etranger.

Dans ce dossier :

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.