Le système de santé brésilien

sante

Vous partez au Brésil ? Pour travailler, étudier, ou simplement voyager : dans tous les cas de figure et quelque soit la durée de votre expérience, vous aurez besoin d’une assurance santé avec de solides garanties.

Le système de sécurité sociale et d’assurance maladie au Brésil

Tous les salariés travaillant au Brésil sont assujettis au régime de protection sociale local, l’INSS. Il est obligatoire et donne accès aux soins dans les établissements publics et couvre les risques maladie, maternité, vieillesse, accidents du travail, chômage et les allocations familiales.
Le système de santé brésilien est en pleine mutation avec une arrivée en force du secteur privé avec plus de 36 millions d’adhérents, soit 20% de la population.

Accés aux soins :
Le SUS, Sistema Unico de Saude permet un accès gratuit et universel aux services publics de santé, dans les hôpitaux publics ou privés sous contrat.
Il y a plus de 5 900 hôpitaux dont 60% sont des hôpitaux privés, qui sont majoritairement dans les centres urbains. Il y a des dispensaires de santé (posto saude) dans toutes les villes. Les délais d’attente sont très longs. Les traitements et les moyens sont inégaux et dépendent de la région dans laquelle vous habitez…
Il est conseillé d’aller dans des structures privées mais attention aux prix ! La santé est un business comme un autre, alors n’hésitez pas à négocier.

Prix d’une consultation :
Vous pouvez consulter librement un médecin ou un dentiste privé. Le prix d’une consultation est de 250 Réais (plus de 100 euros).

Remboursement des soins
Les soins sont gratuits à l’hôpital public.
Pour les autres soins, c’est en fonction de votre système d’assurance privé, le « Convênio ».
Le secteur privé se développe sous différentes formes : l’autogestion (des entreprises ont un contrat avec un établissement de santé et des médecins), les assurances privées mais aussi les médecines de groupe (plan de santé proposé dans certains établissements affiliés) ou encore les coopératives médicales (les médecins sont propriétaires d’un hôpital)…

A noter : plus le “convênio” est élevé, plus vous êtes remboursés, mais il en faudra un supplémentaire pour les frais de lunettes ou les soins dentaires.

Il est recommandé de se prémunir contre le paludisme et la dengue. La vaccination contre la fièvre jaune est conseillée, comme la remise à jour de celle de la diphtérie-tétanos-poliomyélite et la fièvre typhoïde, les hépatites virales A et B.

Vous partez au Brésil ? Pour travailler, étudier, ou simplement voyager : dans tous les cas de figure et quelque soit la durée de votre expérience, vous aurez besoin d’une assurance santé avec de solides garanties.

 

Dans ce dossier :