Maroc : retraite dorée au royaume des séniors

Phénomène de mode ou tendance durable ? Le nombre de retraités français au Maroc augmente régulièrement depuis plusieurs années. Ils seraient près de 4.000 à résider de maniè re permanente dans le royaume. Abattements fiscaux à hauteur de 80% sur les pensions, pouvoir d’achat incomparable et immobilier bon marché : le Maroc est une terre de promesses pour les séniors expatrié s, mais pas seulement. Les actifs candidats à l’expatriation peuvent aussi profiter du boom de « l’économie des séniors ».

Difficile d’estimer précisément le nombre de retraités français expatriés au Maroc, mais une chose est certaine, ils sont de plus en plus nombreux, répartis entre les villes les plus attractives du pays : Rabat la capitale, Marrakech la touristique, Fès la cité millénaire, Meknès et ses remparts, Essaouira , Agadir et Tanger…

Fiscalité : gros abattements sur les pensions de retraite
Et le premier moteur de cet exode transméditerranéen, c’est avant tout l’attractivité fiscale du pays pour les retraités : Outre l’abattement de 40 % sur leur pension versée, ils bénéficient d’un abattement complémentaire à hauteur de 80% si la totalité du montant de leur retraite  est transféré e au Maroc.

Avant une expatriation au Maroc, il faut se mettre en rapport avec l’administration fiscale en France. Et prendre contact avec la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse pour organiser les modalités de transfert sa pension. 

Immobilier : des opportunités à saisir
Le Maroc est une destination où l’investissement immobilier reste très avantageux. Tout dépend bien sûr de l’emplacement du bien que vous souhaitez construire ou acheter. Sachez que le prix au mètre carré d’un appartement ou d’une Riad (maison traditionnelle) oscille entre 600 et 1100 euros/m2. A titre de comparaison, à Berlin (où l’immobilier est considéré comme bon marché),  le prix au mètre carré atteint 1600 euros/m2

Investir au Maroc dans « l’économie des séniors »
Si la tendance de l’implantation des séniors se confirme, alors une véritable « économie du 3e âge » devrait se développer. Et c’est déjà le cas dans certains secteurs : le concept de « résidences médicalisées » commence à émerger et de nombreux groupes européens misent peu à peu sur cette niche. Le décollage économique dans ce domaine devrait permettre la multiplication d’emplois dans le secteur des services. 

Pouvoir d’achat garanti
Autre gros avantage de l’économie marocaine : le prix stable et relativement bas des produits de consommation courante (notamment l’alimentaire).

Pour en savoir plus sur l’expatriation au Maroc
Sur les questions de fiscalité, jetez un coup d’œil à notre dossier complet.

Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus sur les résidences médicalisées, nouvelle opportunité d’investissement et d’ emploi au Maroc.
Et enfin sur ce blog, le regard critique d’un expatrié sur le phénomène de l’expatriation des retraités au Maroc. 

 

 

Dans ce dossier :

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.