Mieux comprendre les défis du Brésil pour entreprendre

Le Brésil est confronté à des défis majeurs
Le Brésil est confronté à des défis majeurs
Le Brésil est confronté à des défis majeurs

Entreprendre au Brésil, c’est encore possible bien sûr, à condition de bien comprendre les défis majeurs auxquels est confronté le pays.

La lutte contre les inégalités sociales

Les inégalités sociales et économiques sont encore fortes et très présentes dans ce pays où 16% de personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté (2012). Les entrepreneurs peuvent donc avoir du mal à trouver de la main d’oeuvre qualifiée. Ces inégalités vont bien entendu de pair avec la violence et l’insécurité. Il reste encore beaucoup de choses à faire pour les réduire et ce peut être une piste de réflexion pour les entrepreneurs français qui souhaitent s’expatrier au Brésil pour créer une entreprise.

Le real au plus bas

L’enjeu actuel du Brésil réside aussi dans la maîtrise délicate de l’inflation et une dévaluation importante de la monnaie nationale, le real, victime de la politique monétaire de la Fed. Le pays est pris en étau entre un déficit record en 81 milliards de dollars du compte courant (en 2013) et des importations coûteuses (notamment à cause d’un tarissement des flux de capitaux étrangers). Par exemple, le blé est devenu très cher à l’importation et la baguette a connu une inflation de 15% ces derniers temps. L’hôtellerie et le tourisme sont par exemple de meilleurs secteurs pour entreprendre que la boulangerie. De plus, le Brésil doit également faire face à des coûts de production élevés et une administration très lourde.

Bref, un pays qui a des besoins

Pour les entrepreneurs, les besoins sont plutôt à chercher du côté de la formation des ressources humaines, l’accès aux services publics, l’éducation et l’aménagement des structures énergétiques et de transports, en misant sur le long terme. Comme nous le disions dans cet article, l’économie brésilienne est train de mûrir, elle prend sa vitesse de croisière. Même s’il ne faut plus rêver d’une croissance aussi forte qu’il y a 3 ans, le Brésil reste un terrain économique propice aux projets durables à forte valeur ajoutée. La connaissance du tissu économique du Brésil et la compréhension des défis auxquels est confronté le pays doivent permettre de bien réfléchir à ses projets en amont, avant de s’expatrier au Brésil, que ce soit pour créer une entreprise ou chercher du travail. Dans un prochain article, nous verrons quels secteurs sont porteurs pour entreprendre et ceux qui recrutent le plus.

Laisser un commentaire

*