Crise à Dubaï : l'émirat au bord de la faillite ?

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans les milieux de la finance mondiale : Dubaï demande à ses créanciers un « délai de paiement de 6 mois » d’une partie de sa dette.

Sur Expatriation.com, on évoquait dès janvier 2009 les difficultés de l’Emirat qui, pourtant, n’a pas semblé pendant l’année ralentir le rythme de sa transformation et de ses travaux pharaoniques. La chronologie d’une marche sans limite décrite par le Matin.ch.

Aujourd’hui, la dette de Dubaï World, compagnie publique de l’Emirat est estimée à pratiquement 60 milliards. C’est ce conglomérat d’état qui a demandé un délai à ses créanciers jusqu’au 30 mai 2010.

Le petit Etat, qui dispose de moins de réserves pétrolières que ses voisins, s’est lancé ses dernières années dans une course à l’investissement notamment dans l’immobilier résidentiel de luxe. Secteur touché de plein fouet par la crise financière mondiale.

Les bourses mondiales ont accusé le coup ce 26 novembre.

Services et Liens
Destinations