Crise en Thaïlande : conseils aux voyageurs et expatriés

Drapeau de la ThaïlandeSi vous voyagez en Thaïlande ou prévoyez un départ d’ici quelques jours, la prudence est de mise. Trois jours après les affrontements sanglants entre les forces de sécurité thaïlandaises et les « Chemises rouges » qui ont fait 21 morts et près de 900 blessés, la situation politique à Bangkok est toujours très tendue. Les opposants au régime actuel et à son leader Abhisit Vejjajiva continuent de manifester dans les rues de la capitale. Alors, quels sont les quartiers à éviter à Bangkok actuellement? Voici des informations pratiques pour les expatriés et touristes de passage en Thaïlande.

L’état d’urgence a été décrété le 7 avril dernier à Bangkok, mais cette mesure n’empêche pas pour l’heure la libre circulation des touristes et résidents expatriés.

Quels quartiers éviter à Bangkok ?
La situation reste tendue dans certains quartiers, théâtres d’affrontements ou de manifestations : notamment le quartier touristique de Dusit où se trouvent le gouvernement et le Parlement  (avenue Ratchadamnern et place Sanam Luang), et le quartier des centres commerciaux (Siam Paragon, Central World).

Enfin à Chiang Mai au nord du pays, des manifestations sont organisées autour de l’Hôtel de Ville.

Pour s’informer sur l’évolution de la situation sur place :
–  Numéro d’urgence : le 1672 , mis en place par l’Autorité thaïlandaise en charge du tourisme (Tourism Authority of Thailand) et ouvert 24h/24 (en anglais). Le numéro de la police touristique, chargé de la sécurité des étrangers, est le 1155.
– Le site internet de l’ambassade de France en Thaïlande

Voir aussi, la rubrique conseils aux voyageurs, du ministère des affaires étrangères.

Services et Liens
Destinations