Travailler à Dubai et Abou Dhabi : un parcours semé d'embûches

Si les Émirats déroulent le tapis rouge aux touristes fortunés, c’est un peu différent en ce qui concerne les candidats à l’expatriation. On liste ici pour vous quelques réalités du marché de l’emploi aux Emirats Arabes Unis : pour que le mirage de l’offre d’emploi à Dubaï ou Abou Dhabi ne virent pas à la désillusion.

Trouver un travail à Dubaï ou Abou Dhabi
La règle du jeu est simple, vous devez trouver une entreprise sponsor qui parrainera votre obtention de permis de travail. Elle règlera également les frais d’ obtention de votre visa. Vous devrez également passez un test attestant de votre non séropositivité, ce qui semble choquant.

Petit conseil pratique : il est préférable de résider à proximité de votre travail car aux heures de pointes, le trafic est très chargé, notamment à Dubaï. Le soleil de plomb qui brûle la ville rend les temps de transports assez éprouvants.

Aux Émirats, les conditions salariales sont très variables en contrat local. La durée de travail hebdomadaire est fixée à 48 heures.

La concurrence avec les travailleurs locaux est farouche, et le pays pratique une politique « d’Emiratisation » qui consiste à favoriser l’accès à l’emploi aux candidats nationaux. Il est donc conseillé de postuler aux postes très qualifiés.

Pour commencer vos recherches : consultez ce site qui vous d’insérer votre curriculum vitae et le rend ainsi visible et est utilisé par de nombreux employeurs aux Emirats Arabes Unis

Rendez-vous ici pour respecter les règles du CV international.

Dans ce dossier :