L'expatriation au Québec plus simple pour les infirmiers et les urbanistes

Vous possédez des qualifications vous permettant d’exercer en tant qu’urbaniste ou infirmier en France ? Vous souhaitez vous expatrier au Québec ? Grâce à deux nouveaux accords de reconnaissance mutuelle des qualifications récemment conclus entre les  ordres professionnels français et québecquois régissant ces  métiers, les démarches travailler dans la province canadienne francophone sont désormais plus simples. 

Au mois d’août dernier, la France et le Québec (par l’intermédiaire de l’Ordre des infirmiers et infirmières du Québec et de son équivalent français) ont signé un accord d’arrangement pour la reconnaissance mutuelle des qualifications pour le métier d’infirmier. Pour exercer le métier d’infirmier au Québec, un infirmier français devra réussir un stage d’adaptation en milieu clinique d’une durée de 75 jours au Québec.

Un autre arrangement de reconnaissance mutuelle des qualifications vient d’être signé récemment entre l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) et l’Office professionnel de qualification des urbanistes de la France (OPQU) et devrait faciliter la mobilité des urbanistes entre les deux pays.

La signature d’arrangements de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles continue donc entre la France et le Québec, deux ans après la mise en place de ce dispositif qui avait notamment abouti il y a plus d’un an, à la reconnaissance de 14 nouveaux métiers (architecte, travailleurs sociaux, secteur paramédical).

Rejoignez nos expatriés et futurs expatriés sur le forum d’expatriation.com : Charlotte vit à Vancouver, et cherche des contacts pour partager son expérience au Canada, quant à leiloonette, titulaire d’un master de psychologie sociale en France, elle se pose des questions sur l’exercice de son métier au Canada.

Retrouvez également notre dossier complet sur l’expatriation au Canada.

Services et Liens
Destinations