Expatriation : la Suisse a ses avantages… Partie 1

Tout le monde parle de la Suisse pour ses avantages fiscaux mais il n’y a pas que cela ! Le taux de chômage, qui oscille aux alentours de 4%, est l’un des plus bas d’Europe. Sans compter que les salaires sont plus élevés qu’en France… Cela semble être la destination idéale pour s’expatrier. Voyons ce qu’en pensent Marc et Danielle, expatriés en Suisse depuis 36 ans. Témoignage.


« Nous n’avions plus de travail ni l’un, ni l’autre, et nous habitions près de la frontière Suisse. Toutes les annonces que nous trouvions concernaient des petits boulots en Suisse. Alors un jour nous sommes partis avec 30 Francs en poche et nous avons fait le tour des annonces qui nous intéressaient. 3 jours plus tard nous avions du travail et un logement sur place ! »

Travailler en Suisse

Ce départ en Suisse fut l’occasion pour Marc et Danielle de commencer une nouvelle vie. « Au début nous ne savions pas si nous partions vers de nouvelles galères ou à l’aventure ! Ensuite le travail nous a rattrapé, nous ne faisions que ça ! On travaillait dans la restauration, dans notre cas l’employeur s’est occupé de toutes les formalités administratives. »

Marc et Danielle bénéficiaient alors d’ un permis de travail saisonnier. Ils avaient le droit de travailler 9 mois par an en Suisse et les 3 mois restant ils avaient obligation de quitter le territoire. Au bout de 7 ans ils ont obtenu un permis B. Ce permis permet de travailler en Suisse tout au long de l’année. 5 ans plus tard c’est bon pour le permis C, « avec ça on a les mêmes droits que les Suisses sauf le droit de vote ! ».

Dans ce dossier :

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.