Expatriation au Québec : 14 nouveaux métiers reconnus

Québec,   CanadaComme nous vous le disions récemment, trouver un emploi au Québec est avant tout une « question d’ordre » : en effet, de nombreuses professions exercées en France sont réglementées dans la province canadienne et souffrent donc d’ un manque de reconnaissance. Un problème qui vient d’être en partie réglé, avec la signature de 14 arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) entre la France et le Québec. Alors, à quels professionnels français profite cette nouvelle mesure ?

La reconnaissance des qualifications professionnelles et des diplômes est un passeport indispensable pour l’ emploi au Canada. En particulier dans la province francophone de Québec, où l’accès à de nombreuses professions nécessitent la mise en oeuvre de démarches souvent compliquées.

Pour accélérer l’accès à l’emploi, 14 arrangements de reconnaissance mutuelle (ARM) viennent d’être signés entre la France et le Québec.

Sont concernés : les architectes, les professionnels des secteurs médicaux et paramédicaux, les travailleurs sociaux, les experts comptables et certains professionnels de la construction.

D’autres corps de métiers et professions devraient bénéficier prochainement des mêmes types d’arrangements : notamment dans le secteur para-médical (opticiens / opticiens-lunetiers, masseurs-kinésithérapeutes / physiothérapeutes, manipulateurs en électroradiologie / technologues en radiologie médicale).

Des déclarations d’intention ont été signées pour les professions suivantes : avocats, médecins, pharmaciens, sages-femmes, chirurgiens dentistes, géomètres, vétérinaires et les agronomes.

Retrouvez notre dossier compet sur l’expatriation au Canada et au Québec.

Services et Liens
Destinations