Break professionnel : qu’allez-vous faire de votre logement ?

Locataire ou propriétaire, vous devez penser à l’avance à ce que va devenir votre logement : vous pouvez le quitter ou un tirer un usufruit.
Vous avez plusieurs solutions : vous êtes propriétaire et vous pouvez sous-louer votre bien immobilier ou le revendre. Cela vous assurera quelques revenus ou financera carrément votre voyage.
Si vos moyens vous le permettent, vous pouvez tout simplement le laisser en l’état en demandant à un de vos proches d’effectuer une petite visite d’inspection de temps en temps et de relever le courrier par la même occasion.

Vous êtes locataire ? Vous avez trois mois de préavis pour résilier votre bail. Sachez que vous n’avez pas le droit de sous-louer votre maison ou appartement en étant locataire, même avec l’accord du propriétaire. Il existe bien sûr quelques arrangements entre amis que nous tairons ;-)

Et les meubles ? Soit vous avez la chance d’avoir des parents qui possèdent un grand hangar dans lequel vous pourrez les stocker, soit vous décidez de les vendre (idéal pour financer votre voyage), ou de louer un entrepôt. Dans ce dernier cas, songez à prendre une assurance qui vous couvre en cas de vol.
Le courrier : le Pack Vacances de la Poste ne concerne que les départs de quelques jours à 2 mois, mais il existe un service de réexpédition internationale qui transfère votre courrier à votre nouvelle adresse à l’étranger. C’est simple, vous n’avez qu’un contrat à signer. La Poste réexpédie alors votre courrier, y compris des colis jusqu’à 2 kilos.
Si vous n’avez pas d’adresse fixe alors le plus simple est de faire suivre chez vos parents ou de demander à un proche de confiance d’effectuer le relevé dans votre boite aux lettres si vous gardez votre logement.
Vous pouvez également faire suivre votre courrier au bureau de Poste de votre choix.
Voir toutes les possibilités sur le site de la Poste.

Dans ce dossier :