Visa Vacances Travail en Australie : candidature en 3 points

Le Visa Vacances Travail en Australie : voie royale pour l’expatriation Down Under  ? Toujours prisé par les jeunes candidats, ce sésame mérite sa réputation de « tremplin ». Avec une possibilité de séjour étendu à deux ans, peut-on d’ailleurs encore parler « d’expérience »  temporaire Down Under ? Le Working Holiday Visa permet en outre d’enrichir son carnet d’adresses localement : un premier pas vers un employeur prêt à vous sponsoriser… pour un visa de travail permanent en Australie.

Le Visa Vacances Travail permet d’occuper des jobs saisonniers dans les 6 Etats australiens. Les secteurs concernés : hôtellerie, travaux agricoles, jobs liés au tourisme (ex: dans les Parcs Nationaux).

1. Pour candidater au Visa Vacances Travail en Australie, il faut :

– Avoir entre 18 et 30 ans (moins de 31 ans)
– Etre titulaire d’un passeport valide (au mieux, deux ans de validité)
– Partir sans accompagnant (pas d’enfant à charge)
– Prouver son indépendance financière (3.000 euros sur un compte en banque au moment du départ)
– S’acquitter d’une somme de 110 euros pour le traitement administratif de sa candidature
– Se doter d’une assurance médicale/assistance rapatriement (fortement recommandée)
– Réserver un billet d’avion aller-retour (avec date retour modifiable) dès la validation de votre candidature
– Passer une visite médicale (dans certains cas seulement,  voir ici).
– Pour certains jobs, obtenir un permis des autorités locales (professions liées à la santé)

2. Comment candidater pour le Visa Vacances Travail en Australie ?
En ligne, sur le site du Ministère australien de l’immigration : les candidatures sont recevables tout au long de l’année. Un délai de 48 heures à 4 semaines est nécessaire pour approuver votre dossier.

3. Ce que le Working Holiday Visa en Australie vous permet de faire :
– Voyager et travailler pour une période initiale de 12 mois.

Vous aménagez vous-même votre temps de travail et de voyage. La recherche d’emplois est à votre charge.
– Dans certains cas (si le job est en demande localement, et que vous attestez de 3 mois de travail consécutif pour le même employeur lors du premier VVT), vous êtes éligible à un séjour supplémentaire de 12 mois.
– Etudier en Australie pour une période maximum de 4 mois (17 semaines)
– Travailler pour le même employeur pour une période maximum de 6 mois (à temps plein ou partiel).
– Dans certains cas, trouver un employeur qui pourra éventuellement appuyer un dossier de candidature pour un visa permanent (sponsoring).

Plus d’informations :

Choisissez le bon visa pour l’Australie (recherche multicritères)
Ambassade d’Australie en France
Le blog de Laurent et Juliette, deux Français partis en Australie grâce au VVT
Le blog de Marloon : sa vie en Australie

6 commentaires

Bonjour,

Le Visa vacances travail est vraiment une superbe opportunité pour partir en Australie.
J’ai été surpris par la rapidité de la réponse pour la délivrance du working holidays visa : à peine quelques jours après ma demande sur internet. Il faut vraiment en profiter tant qu’il n’y a pas de quotas (contrairement au Canada).
Je m’apprête à partir le mois prochain pour Sydney et pense passer un an là bas, en alternant petits boulots et découverte du pays.

A+

Gams

Merci pour toutes ces informations sur le sujet car je pars en Australie dans 1 mois et avez besoin de plus d’informations sur les differents types de Visa, mais j’aurai aimé déménager en Australie mais mes amis m’ont dis que j’avais besoin d’avoir au moins un Bac+5, je ne sais pas si c’est le cas, mais on verra bien.

Laisser un commentaire

*