Visa Vacances Travail en Australie : candidature en 3 points

Le Visa Vacances Travail en Australie : voie royale pour l’expatriation Down Under  ? Toujours prisé par les jeunes candidats, ce sésame mérite sa réputation de « tremplin ». Avec une possibilité de séjour étendu à deux ans, peut-on d’ailleurs encore parler « d’expérience »  temporaire Down Under ? Le Working Holiday Visa permet en outre d’enrichir son carnet d’adresses localement : un premier pas vers un employeur prêt à vous sponsoriser… pour un visa de travail permanent en Australie.

Le Visa Vacances Travail permet d’occuper des jobs saisonniers dans les 6 Etats australiens. Les secteurs concernés : hôtellerie, travaux agricoles, jobs liés au tourisme (ex: dans les Parcs Nationaux).

1. Pour candidater au Visa Vacances Travail en Australie, il faut :

– Avoir entre 18 et 30 ans (moins de 31 ans)
– Etre titulaire d’un passeport valide (au mieux, deux ans de validité)
– Partir sans accompagnant (pas d’enfant à charge)
– Prouver son indépendance financière (3.000 euros sur un compte en banque au moment du départ)
– S’acquitter d’une somme de 110 euros pour le traitement administratif de sa candidature
– Se doter d’une assurance médicale/assistance rapatriement (fortement recommandée)
– Réserver un billet d’avion aller-retour (avec date retour modifiable) dès la validation de votre candidature
– Passer une visite médicale (dans certains cas seulement,  voir ici).
– Pour certains jobs, obtenir un permis des autorités locales (professions liées à la santé)

2. Comment candidater pour le Visa Vacances Travail en Australie ?
En ligne, sur le site du Ministère australien de l’immigration : les candidatures sont recevables tout au long de l’année. Un délai de 48 heures à 4 semaines est nécessaire pour approuver votre dossier.

3. Ce que le Working Holiday Visa en Australie vous permet de faire :
– Voyager et travailler pour une période initiale de 12 mois.

Vous aménagez vous-même votre temps de travail et de voyage. La recherche d’emplois est à votre charge.
– Dans certains cas (si le job est en demande localement, et que vous attestez de 3 mois de travail consécutif pour le même employeur lors du premier VVT), vous êtes éligible à un séjour supplémentaire de 12 mois.
– Etudier en Australie pour une période maximum de 4 mois (17 semaines)
– Travailler pour le même employeur pour une période maximum de 6 mois (à temps plein ou partiel).
– Dans certains cas, trouver un employeur qui pourra éventuellement appuyer un dossier de candidature pour un visa permanent (sponsoring).

Plus d’informations :

Choisissez le bon visa pour l’Australie (recherche multicritères)
Ambassade d’Australie en France
Le blog de Laurent et Juliette, deux Français partis en Australie grâce au VVT
Le blog de Marloon : sa vie en Australie

Services et Liens
Destinations