Comment décrocher un visa vacances-travail ?

Liste pays Permis Vacances Travail

Le programme « vacances travail » offre une très belle opportunité professionnelles aux jeunes de 18 à 30 ans (35 ans pour le Canada) désireux d’acquérir une expérience à l’étranger. Le site du Ministère des Affaires Etrangères explique comment faire sa demande et donne la liste des consulats des pays ayant signé les accords bilatéraux.

Liste pays Permis Vacances Travail

 

Dans cet article, nous rappelions le principe et les conditions d’éligibilité du Permis Vacances-Travail (PVT) qui n’ont guère changé. Le visa est toujours valable pour un an.
Mais depuis, l’horizon du Permis Vacances-Travail s’est élargi à trois nouveaux territoires : la Russie, l’Argentine et Hong-Kong.

Et selon une information délivrée par Pégase, la page Facebook de l’expatriation et des Français à l’étranger, un accord a été signé pour la mise en place d’un programme vacances-travail entre la France et la Colombie, suite à la récente visite de Manuel Valls en Colombie.

Dans les conditions à remplir, le Ministère des Affaires Etrangères rappelle en outre le montant des ressources financières nécessaires pour bien préparer son expatriation dans le cadre du programme vacances-travail.

Le montant minimal des ressources est fixé chaque année par les États signataires. A ce jour, le montant minimal des ressources par pays est fixé à :
– Australie – 5000 A$, soit environ 3800 euros
– Canada – 2100 euros ; Corée du Sud – 2500 euros
– Japon – 3100 euros
– Nouvelle-Zélande – 4200 NZ $, soit environ 2700 euros
– Argentine – 2500 euros
– Hong-Kong : HK$ 25.000, soit environ 2500 euros
– Russie : pas de montant de ressources financières minimum fixé
(Corée du sud : non indiqué).

Retrouvez les sites internet des consulats des pays concernés sur le site du Ministères des Affaires Etrangères

Laisser un commentaire

*