Permis Vacances Travail: une véritable opportunité pour partir à l’étranger

Ce visa est accordé aux ressortissants des deux Etats de séjourner à titre individuel dans l’autre Etat signataire pour y passer des vacances et en y exerçant un métier pour compléter les finances. Il a pour but de promouvoir les relations de coopération entre deux pays et d’encourager de jeunes ressortissants à découvrir de nouvelles cultures.
La France a signé des accords avec cinq pays : le Japon et la Nouvelle-Zélande en 2000, l’Australie et le Canada en 2004, puis la Corée du Sud en 2009.
La demande de visa doit être adressée aux instances diplomatiques ou consulaires en France du pays d’accueil. Il est valable pour une durée d’un an.
Voici les conditions générales à remplir pour postuler :
– Etre âgé de 18 et 30 ans révolus à la date du dépôt de la demande de visa. (35 ans pour la Canada).
– Etre titulaire d’un passeport français en cours de validité
– Etre en possession d’un billet de retour ou de ressources suffisantes pour acheter un billet de retour.
– Disposer de ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins du début de séjour. Le montant des ressources est fixé chaque année par les Etat signataires.
– Ne pas être accompagné d’enfants à charge.
– Fournir une lettre de motivation, voire un curriculum vitae.
– Présenter un certificat médical et un casier judiciaire vierge.
– Justifier de la possession d’une assurance privée couvrant tous les risques liés à la maladie, la maternité, l’invalidité et l’hospitalisation et le rapatriement pour la durée du séjour.
En effet, l’assurance santé reste l’un des principaux critères permettant l’obtention du visa. Elle est à la charge de l’expatrié. La Caisse des Français de l’Etranger (CFE), propose des solutions adaptées aux profils des futurs expatriés.
Il est important de rappeler que chaque pays signataire possède ces propres spécificités (pièces supplémentaires à fournir, quotas, etc.). Si vous souhaitez constituer un dossier, vous trouverez les informations nécessaires sur les sites suivants :
– Australie : Ambassade d’Australie en France www.france.embassy.gov.au/
– Canada : Ambassade du Canada en France www.international.gc.ca/canada-europa/france/
– Corée du Sud : Global Internship Support Center, mis en place par le Ministère des  Affaires étrangères et du Commerce extérieur coréen (site en anglais) http://www.mofat.go.kr/westwhp/html/eng/main.jsp
– Japon : Ambassade du Japon en France www.fr.emb-japan.go.jp/
– Nouvelle –Zélande : Ambassade de Nouvelle-Zélande en France www.nzembassy.com/
Permis Stage coop et Jeunes professionnels
Permis 2015 Vacances Travail pour le Canada

Ce permis est accordé aux jeunes candidats à l’expatriation pour qu’ils puissent séjourner dans des pays pour y passer des vacances mais aussi pour y exercer éventuellement un métier et donc compléter leurs finances.

Il a pour but de promouvoir les relations de coopération entre deux pays et d’encourager de jeunes ressortissants à découvrir de nouvelles cultures. Avec le Permis Vacances Travail, le contrat de travail n’est pas nécessaire avant le départ… En revanche, la souscription à une assurance santé est obligatoire.

 

La France a signé des accords avec cinq pays : le Japon et la Nouvelle-Zélande en 2000, l’Australie et le Canada en 2004, puis la Corée du Sud en 2009. La demande de visa doit être adressée aux instances diplomatiques ou consulaires en France du pays d’accueil. Il est valable pour une durée d’un an.

Voici les conditions générales à remplir pour postuler :

  • Etre âgé de 18 et 30 ans révolus à la date du dépôt de la demande de visa. (35 ans pour la Canada).
  • Etre titulaire d’un passeport français en cours de validité.
  • Etre en possession d’un billet de retour ou de ressources suffisantes pour acheter un billet de retour.
  • Disposer de ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins du début de séjour. Le montant des ressources est fixé chaque année par les Etat signataires.
  • Ne pas être accompagné d’enfants à charge.
  • Fournir une lettre de motivation, voire un curriculum vitae.
  • Présenter un certificat médical et un casier judiciaire vierge.
  • Justifier de la possession d’une assurance privée couvrant tous les risques liés à la maladie, la maternité, l’invalidité et l’hospitalisation et le rapatriement pour la durée du séjour.

En effet, l’assurance santé reste l’un des principaux critères permettant l’obtention du visa. Elle est à la charge de l’expatrié. La Caisse des Français de l’Etranger (CFE), propose des solutions adaptées aux profils des futurs expatriés.

Il est important de rappeler que chaque pays signataire possède ces propres spécificités (pièces supplémentaires à fournir, quotas, etc.). Si vous souhaitez constituer un dossier, vous trouverez les informations nécessaires sur les sites suivants :

Services et Liens
Destinations