Déménagement vers le Canada : quelles spécificités ?

Déménagement vers le Canada

Déménagement vers le Canada

 

Le Canada est la 7e destination préférée des expatriés français qui étaient 83 295 à s’y être installés en 2013. Pour autant, même si les démarches du déménagement vers le Canada semblent plus faciles dans ce pays francophone, il y a des choses à savoir avant de déménager.

Documents requis pour déménager au Canada

Lors de votre déménagement au Canada, vous devez vous munir d’un certain nombre de documents. Si vous faites appel à une société de déménagement spécialisée dans les déménagements internationaux, celle-ci vous adressera directement la liste desdits documents à fournir ou se chargera elle-même d’en fournir certains :

Copie du passeport, preuve de résidence, inventaire détaillé des meubles et effets (en français et en anglais), le bon de fret, et en fonction des conditions de votre déménagement : papiers d’immigration, permis de travail…

Véhicules motorisés

Si vous souhaitez conduire au Canada, vous devez vous munir d’une copie de votre passeport, l’original de la preuve de détention de votre permis de conduire.

AGS Déménagements internationaux

 

Œuvres d’art, antiquités

Pas de document particulier requis si ces objets font partie du transport des meubles et des effets personnels, exception faite pour les objets de plus de 100 ans qui requièrent une preuve de datation. En revanche lors de votre demande de devis de déménagement international, n’oubliez pas de mentionner la présence de ce type d’objets précieux.

Alcool, tabac et nourriture

Voici une liste non exhaustive des articles taxables, dont l’introduction au Canada est limitée ou sujet à des demandes spécifiques dans le cadre d’un déménagement au Canada.
Par exemple, les conditions d’importation pour l’alcool et la nourriture sont dissuasives.
Le tabac et les objets de plus de 10 000 dollars sont soumis à des taxes.

Enfin, mieux vaut le savoir à l’avance, on ne peut pas emporter avec soi un trophée de chasse au Canada, pour lequel un certificat CITES (Convention on International Trade in Endangered Species) est requis !
L’importation d’armes à feu est quant à elle très encadrée.

Les drogues, les végétaux, les explosifs

Il est strictement interdit d’importer au Canada des plantes vertes (mais aussi des fruits et des végétaux quelconques). Idem pour tout ce qui a trait aux drogues et aux narcotiques, même de façon incitative (narguilés, shiloms…). Il est également interdit d’importer des munitions et des explosifs, comme dans de nombreux pays.

Dans ce dossier :