Floride : investir pour décrocher la carte verte !

500.000 dollars contre une carte verte : l’investissement en vaut-il la chandelle pour émigrer aux Etats-Unis ? Ce n’est pas de la loterie, encore moins du casino : la Floride vient de prendre une mesure qui assouplit les conditions d’accès à la carte verte pour les investisseurs étrangers. L’objectif, bien sûr, relancer l’activité économique dans l’Etat du Sud des USA, l’un des nouveaux moteurs de l’économie américaine.

Vous investissez, on régularise vos papiers : L’Etat de la Floride a-t-il créé une nouvelle voie pour l’expatriation aux Etats-Unis ? Bien sûr, ce nouveau dispositif n’est ouvert qu’à un club restreint :  celui des investisseurs capable d’injecter des capitaux à hauteur de 500.000 dollars dans les entreprises de la Presqu’île qui sont créatrices d’emplois.

Crise oblige, le très dynamique état floridien souhaite conserver son avantage en matière d’attractivité pour les étrangers plutôt fortunés. 

Nouveau centre d’investissement 
Le centre régional d’investissement de Floride du sud vient d’être créé à cet effet. En accord avec les services de l’immigration américaine, il s’appuie sur le programme de visa EB5 réservé aux investisseurs… En temps normal, l’investissement minimal requis s’éleve à un million de dollars : un montant divisé par deux, donc, compte tenu du besoin accru d’investisseurs étrangers en Floride.

Deux ans pour obtenir la carte verte
En réalisant cet investissement, le candidat à l’immigration reçoit une « carte verte conditionnelle » valable deux ans. Au-delà de ce délai, il doit prouver qu’il a maintenu ses investissements en ayant créé ou préservé 10 emplois au moins : il  peut ensuite résider de manière permanente aux Etats-Unis. 

Côté blog en Floride
Visite guidée de Miami
Le boom de Miami

Services et Liens
Destinations