Grippe porcine : la foire aux questions

Cette foire aux questions a été rédigée d’après les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

La grippe porcine, qu’est ce que c’est  ?
La grippe porcine est une maladie respiratoire du porc hautement contagieuse. Le virus se propage chez les porcs par des aérosols, par contact direct et indirect, ainsi que par des animaux porteurs sains. Seules l’automne et l’hiver constituent des périodes de recrudescence  dans les zones tempérées. De nombreux pays imposent la vaccination des porcs contre la grippe porcine.

Quelles  sont les risques chez les humains ?
Les symptômes généraux sont les mêmes que pour la grippe «  classique ». Comme pour la grippe « classique » des manifestations allant d’une infection asymptomatique jusqu’à une pneumonie grave entraînant le décès peuvent être constatées. L’OMS indique que certains « cas bénins ou asymptomatiques peuvent être passés inaperçus et c’est pourquoi on ignore quelle est l’étendue réelle de la maladie chez l’homme.»

Comment contracte-t-on l’infection ?
Il est possible de contracter la grippe porcine à partir de porcs infectés mais ce mode de contamination est loin d’être systématique. Pour ce qui est de la transmission entre humains,  elle est limitée aux contacts proches.

Est-il dangereux de manger du porc ?
Non. Le virus est tué par des températures de cuisson de 70°C, température ce qui correspond aux instructions généralement données pour la préparation du porc et d’autres viandes.

Quels médicaments pour combattre le virus ?
Deux types d’antiviraux peuvent être prescrits pour soigner la grippe : les adamantines et les inhibiteurs de la neuraminidase des virus grippaux.
Les inhibiteurs de la neuraminidase (type Tamiflu®) semblent être plus sensibles contre le virus de la grippe porcine.
Cependant, l’OMS indique aussi que « la plupart des cas de grippe porcine précédemment notifiés ont montré un rétablissement complet sans assistance médicale ni antiviraux.
Dans tous, les cas, la prise de Tamiflu® en préventif est complètement inefficace : le médicament ne protège absolument pas de la maladie.

Existe-t-il un vaccin ?
Non, pas pour le moment. Comme pour la grippe classique, dont le virus change tous les ans, le virus de la grippe porcine change lui aussi d’années en années. C’est pourquoi il probable qu’un vaccin ne soit pas disponible avant 3 ou 4 mois.

Comment se protéger des personnes infectées de la grippe porcine ? – Recommandations OMS
–    Éviter tout contact étroit avec des gens qui ne semblent pas bien portants et qui présentent de la fièvre et une toux.
–    Se laver les mains à l’eau et au savon fréquemment et soigneusement.
–    Avoir une bonne hygiène de vie, à savoir dormir suffisamment, s’alimenter correctement et conserver une activité physique.

Si vous hébergez une personne malade.
–    Essayez de lui réserver un endroit de la maison à l’écart. Si c’est impossible, maintenez une distance d’au moins un mètre entre elle et les autres occupants.
–    Couvrez-vous le nez et la bouche lorsque vous vous occupez de la personne malade (à l’aide d’un masque). Vous pouvez  acheter des masques dans le commerce ou les fabriquer à l’aide de tissus facilement disponibles à condition de les nettoyer.
–    Lavez-vous  les mains soigneusement à l’eau et au savon aprè s chaque contact avec la personne malade.
–    Essayez de bien aérer la zone où se trouve la personne malade. Ouvrez les portes et fenêtres pour faire circuler l’air.
–    Maintenez l’environnement propre à l’aide de produits ménagers facilement disponibles.

Vous pensez avoir la grippe ?
–    Restez chez vous et évitez de vous rendre sur votre lieu de travail, votre école ou à des rassemblements.
–    Reposez-vous et absorbez des liquides en abondance.
–    Couvrez-vous le nez et la bouche de mouchoirs en papier lorsque vous toussez et que vous éternuez et éliminez-les ensuite correctement.
–    Lavez-vous les mains à l’eau et au savon fréquemment et soigneusement, surtout après avoir toussé ou éternué.
–    Informez votre famille et vos amis de votre maladie et recherchez de l’aide pour les tâches ménagères qui supposent des contacts avec d’autres gens, par exemple les courses
–    Contactez votre médecin en lui indiquant à l’avance pourquoi vous pensez avoir la grippe porcine et de quels symptômes vous êtes victimes.
–    S’il ne vous est pas possible de  consulter votre médecin et que vous devez vous rendre dans un établissement hospitalier, signalez dès votre entrée que vous pensez avoir la grippe porcine.
–    Prenez soin de bien vous couvrir le nez et la bouche, à l’aide d’un masque,  au cours de votre déplacement

Dans ce dossier :