Grippe porcine : la Thaïlande, l’Indonésie et Hong Kong "scannent" les passagers

Si vous voyagez vers ces trois pays et que vous avez de la fiè vre, vous pourriez bien faire demi-tour. Comment l’Asie se protège-t-elle de la grippe porcine ?

Si vous voyagez prochainement en Asie, vous subirez certainement un « contrôle thermique » à votre insu en sortant de l’avion. La Thaïlande (Bangkok), l’Indonésie et la Chine (Hong-Kong) ont installé des appareils permettant de contrôler la température corporelle des passagers dans les principaux ports et aéroports. Une mesure bien sûr destinée à identifier sans délai les cas é ventuels de grippe porcine.

Au moindre symptôme suspect, les voyageurs transitant par les aéroports internationaux risquent de voir leur séjour écourté.

A Bangkok (Thaïlande), Hong-Kong (Chine) et dans les principaux aéroports en Indonésie, les autorités locales contrôlent automatiquement la température des passagers des avions (ou bateau) par infrarouge.
Vous envisagez d’annuler votre voyage en Asie, ou ailleurs, à cause de l’épidémie de grippe porcine ? Rejoignez Reset sur notre forum, il cherche à savoir si les assurances d’annulation voyage couvrent le risque d’épidémie.

Dans ce dossier :

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.