New-York en version… créole !

Pour faciliter la vie de ses habitants, la municipalité de New-York a décidé de traduire ses documents officiels en six langues : le russe, le coréen, le chinois, l’espagnol, l’italien et le créole. Le français n’a pas été retenu comme langue prioritaire…

Les quelque 60 000 Français vivant à New-York devront attendre avant de pouvoir communiquer dans leur langue avec les services administratifs de la municipalité de la Grosse Pomme. La mairie a décidé de généraliser l’emploi de six langues de communication dans l’ensemble de ses services, mais le français n’en fait pas partie. Cette mesure, très coûteuse, est destinée à faciliter la vie (en anglais) des quelques trois millions d’immigrés qui résident dans la Big Apple. Dans la pratique, près d’un New-Yorkais sur deux parle une autre langue que l’ anglais au quotidien.

Le créole plébiscité

Si le français n’a pas été retenu, que notre esprit franchouillard n’en souffre pas trop ! Le créole, variété insulaire du français, a été choisi car un très grande communauté caraïbe est implantée à New-York. Cette décision a en tous beaucoup plu à la communauté créole sur place, comme l’illustre ce site.

Services et Liens
Destinations