Travailler en Ontario : Toronto, premier de la classe

ontario

La vitalité du marché du travail à Toronto, comme dans le reste de l’Ontorio, est incomparable. Si vous cherchez un emploi ou un job dans cette province canadienne, sachez que tous les voyants sont au vert : la locomotive du pays a besoin de main-d’oeuvre et de candidats qualifiés. La concurrence avec les autres communautés étrangères est rude, mais vous disposez d’un avantage indéniable : la maîtrise de la langue française ! Une valeur ajoutée dans cette province anglophone.

Plus de 125 000 nouveaux arrivants s’installent en Ontario chaque année. C’est plus de la moitié de l’ensemble des nouveaux immigrants au Canada. Le bassin ontarien est un formidable vivier d’emplois.

Les entreprises « à la chasse » aux employés
Il y a encore peu de temps, certaines entreprises recourraient à des méthodes peu académiques pour recruter du personnel : le spamming ! Des annonces très sérieuses arrivaient sur les boîtes mails de candidats potentiels. Cet exemple est assez évocateur du besoin en main d’oeuvre qualifiée dans la province.

Ouverture d’esprit des recruteurs
Cette situation particulière favorise le contact avec les recruteurs potentiels : en d’autres termes, on répond à vos candidatures, on accepte de vous rencontrer.

L’atout de la francophonie
Les chances des candidats francophones sont multipliées : l’Ontario a noué des relations économiques étroites avec le Québec. Mais attention, on cherche des polyglottes dans cet état : le bilinguisme (anglais-français) est un minimum.

Trouver un emploi en Ontario : la « French connection »
Un centre d’accueil et d’orientation aide les Français à s’installer en Ontario. Offres d’emplois, annuaire de bonnes adresses, le Centre francophone est le point de départ de votre recherche.

Métiers en demande en Ontario et à Toronto
L’économie ontarienne est diversifiée. Les besoins en recrutement s’expriment donc dans plusieurs secteurs : services aux entreprises, technologie de l’information, finances, culture et tourisme.

Pour en savoir  plus

Centre francophone de Toronto
Immigration en Ontario

Dans ce dossier :

8 commentaires

Bonjour, je pensais pour ma part que c’était Vancouver le premier de la classe, notamment en raison de sa proximité avec Seattle et du géant Microsoft.
ET aussi de son aspect environnemental avec ses magnifiques forêts ?

Vancouver en effet ! Une autre porte d’entrée pour l’emploi au Canada. Mais l’Ontario assure pas mal sur la diversité des profils admis à l’immigration : ouvriers, enseignants, techniciens. L’expatriation ne se limite pas aux « fortes têtes »

bonjour
je suis algerien , et je compte m’installer a toronto
esque sa sera dur pour moi de traouver un travail en etant un froncophone.

Bonjour
Je souhaite immigrer a toronto,Je suis de nationalité francaise, j’ai un anglais moyen.Etant chauffeur de bus a Paris a la RATP, je cherche un emploi sur la region de toronto.Quelqu’un pourrai t’il m’aider stvp…..
Ps: peu importe le poste.

Bonjour
Je souhaite immigrer a toronto,Je suis de nationalité francaise, j’ai un anglais moyen.Etant laborantin géotechnicien , je cherche un emploi sur la region de toronto.Quelqu’un pourrai t’il m’aider stvp…..
Ps: peu importe le poste.

Les commentaires sont fermés.