Le système de santé espagnol

sante

L’assurance maladie en Espagne
Le système de santé espagnol permet à ses assurés de se soigner gratuitement ou presque. Mais, même si la situation s’améliore, les délais pour obtenir un rendez-vous chez un spécialistes sont très longs et les hôpitaux sont engorgés.

Accès aux soins
Avant de partir en Espagne, si vous n’avez pas de contrat de travail, vous devez obtenir auprès de votre CPAM une carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Cela vous permettra d’être temporairement couvert.

Ensuite, vous devez obtenir un « Certificado de Registro como residente comunitario » qui vous permet  de solliciter un numéro d’affiliation auprès de la « Seguridad Social ». Cet enregistrement ouvre des droits à Insalud ( Instituto Nacional de Gestion Sanitaria), dès que vous avez signé un contrat de travail.

90 % des Espagnols utilise le système pur se faire soigner. Vous avez un médecin principal (l’équivalent de notre référent) qui est le passage obligé pour consulter un spécialiste. Le délai d’attente peut-être long pour obtenir un rendez-vous

Le prix d’une consultation en cabinet est de 30 à 40 euros.

Remboursement des soins
Seuls les soins médicaux sont remboursés. Les soins dentaires et optiques ne sont pas pris en charge.
Il faut alors souscrire une assurance privée, qui souvent possède ses propres réseaux de laboratoires, cliniques qui dispensent des soins plus rapidement avec des médecins de qualité.

Vous partez en Espagne ?
Pour travailler, étudier, ou simplement voyager : dans tous les cas de figure et quelque soit la durée de votre expérience, vous aurez besoin d’une assurance santé avec de solides garanties.

Dans ce dossier :