Volcan Eyjafjöll, cendres et vols annulés: les pépites du net !

A l’heure où le ciel s’éclaircit pour les aéroports européens, les compagnies aériennes et les dizaines de milliers de voyageurs bloqués dans le monde,  le Volcan Eyjafjöll n’a pas fini de faire parler de lui. La preuve, avec ces pépites du net qui résument assez bien une semaine rocambolesque aux quatre coins du monde : histoires cocasses, émouvantes ou moins heureuses. Du Japon au Canada en passant bien sûr par l’Islande: quand la planète ne tourne plus très rond.

A Dubaï, un cérémonie de mariage… par Skype
Après avoir célébré leur mariage civil en Australie, un couple de jeunes mariés australo-britanniques comptait se rendre au Royaume-Uni pour fêter leur union en famille. C’était sans compte sur le rideau de cendres qui les a obligés à faire escale à Dubaï. Le personnel de leur hôtel, compréhensif, a décoré le hall de l’établissement en leur honneur et leur a permis d’assister par Skype à la cérémonie qui se déroulait… à Londres!

Un ministre bloqué au Canada
Le Volcan Eyjafjöll a également perturbé la vie politique et ses questions internationales majeures : ainsi le ministre des affaires étrangères  canadien Lawrence Cannon a récemment dû annuler sa participation à une réunion de l’OTAN en Estonie ayant pour thème les enjeux de sécurité en Afghanistan.  La faute aux cendres du volcan islandais qui viennent d’atteindre l’île de Terre-Neuve, sur la côte atlantique du Canada.

Un champion du monde coincé en Nouvelle-Zélande
Et pas n’importe lequel : Fabien Landré, un jeune agriculteur de Bagé-la-Ville dans l’Ain. Sacré « champion du monde de labour à plat » -une compétition agricole très disputée- en Nouvelle-Zélande la semaine dernière, il est resté bloqué au pays des All Blacks… Et attend toujours son vol vers la France.

Des chaînes de montage de Nissan à l’arrêt au Japon
Nissan a annoncé hier la suspension partielle de sa production de véhicules, qui se poursuivra aujourd’hui sur trois lignes de production au Japon : une près de Tokyo et deux autres lignes à Kyushu (sud du Japon). La cause ? Une pénurie de pièces détachées due aux perturbations du trafic aérien.

En Islande, un aéroport ouvert… Mais 200 Français toujours coincés
Et pour clore ce tour du monde sur une note ironique, retour en Irlande : alors que l’aéroport de Reykjavik est un des rares aéroports européens à être resté ouvert -le nuage de cendres épargnant la capitale islandaise- ces derniers sont toujours bloqués sur lîle…  Connue pour pratiquer des prix prohibitifs en matière d’hébergement et de restauration…  la pilule islandaise aura décidément du mal à passer.

On notera enfin, la « judicieuse » question posée par cet internaute -certainement excédé par les désagréments causés par l’éruption volcanique : « Peut-on combler le volcan avec une bombe H ? » A méditer.

Services et Liens
Destinations