Banque en ligne

Vous rentrez en France et vous avez besoin d’ouvrir un compte bancaire en ligne ? Nos conseils pour faciliter votre ouverture de compte en France depuis l’étranger. 

Ouvrir un compte bancaire en ligne avant son retour en France

Il est possible pour un expatrié d’ouvrir un compte en ligne ou dans tout autre établissement bancaire basé en France avant son retour. La loi L 312-1 du Code monétaire et financier stipule que : “Toute personne physique de nationalité française résidant hors de France, dépourvue d’un compte de dépôt, bénéficie également du droit de l’ouverture d’un tel compte dans un établissement de crédit de son choix”. 

Le simple de pouvoir justifier de la nationalité française vous donne le droit d’ouvrir un compte bancaire en France depuis l’étranger. Lors d’une ouverture d’un compte auprès d’une banque en ligne, certains justificatifs vous seront demandés pour s’assurer de votre identité ainsi que de la provenance des fonds : 

  • Justificatif d’identité (passeport ou carte d’identité),
  • Justificatif de domicile et/ou de revenu, 
  • Spécimen de signature. 

Dans les faits, l’ouverture d’un compte dans les établissements bancaires traditionnels est un peu plus compliquée. Les particuliers ne connaissant que très peu le code monétaire et financier, certains grands groupes bancaires refusent l’ouverture d’un compte à distance. Ils sont hors-la-loi et doivent être signalé auprès du défenseur des droits. 

Nous vous recommandons d’ouvrir un compte bancaire en ligne avant votre retour en France, si vous avez fermé ceux que vous aviez avant votre départ. Vous aurez besoin de celui-ci tout au long de vos démarches administratives : inscription à la Sécurité Sociale, à la Caisse d’Allocations Familiales, à Pôle Emploi et bien d’autres démarches. 

Expatriés aux Etats-Unis – Attention à la loi FATCA

Si vous vivez aux Etats-Unis et que vous ouvrez un ou plusieurs comptes bancaires en France, vous devez impérativement en faire la déclaration auprès de l’administration fiscale américaine. Pour lutter contre la fraude fiscale internationale et tous les résidents fiscaux qui omettent de déclarer leurs comptes bancaires offshores, les Etats-Unis ont mis en place la loi FATCA (ou Foreign Account Tax Compliance Act). 

La France fait partie des pays qui ont ratifié cet accord avec les Etats-Unis. Quand vous possèdez ou ouvrez un compte bancaire en France sur lequel vous procédez à des opérations, l’administration fiscale française partage l’ensemble des vos informations avec celle des Etats-Unis. 

La loi FATCA est valable pour les comptes de dépôt, les assurances-vie avec valeur de rachat de plus de $50,000, l’ensemble des titres détenus (actions, obligations, rentes viagères, etc) et bien d’autres valeurs détenues par les particuliers comme les entreprises.  

HSBC- banque des expatriés dans le monde 

La banque HSBC est une des banques en ligne les plus plébiscitées par les français hors de France. Elle dispose d’un service spécial réservé aux expatriés. En plus d’être accessible partout dans le monde, vous pouvez effectuer des retraits gratuits à l’étranger, d’une aide à l’expatriation, si vous le désirez, ainsi qu’un large choix de services bancaires sur mesure. L’ouverture de compte est possible en ligne en quelques clics seulement. 

Le seul petit bémol de cette banque en ligne sont ces tarifs. Ils sont au dessus de la moyenne des autres banques. Ces tarifs plus élevés sont compensés par sa facilité d’utilisation partout dans le monde ainsi qu’un suivi personnalisé sur simple demande. 

D’autres banques notamment les Caisses Régionales du Crédit Agricole ouvrent des départements internationaux pour répondre aux besoins des régionaux partis à l’étranger.

Pour conclure, si vous ouvrez un compte en ligne avant votre retour en France, n’oubliez pas de déclarer auprès de l’administration fiscale à laquelle vous dépendez.

Retour en France : Ouvrir un compte bancaire en ligne

Laisser un commentaire