Retourner vivre en Belgique

Retour en Belgique

L’expatriation est une expérience enrichissante dans une vie. Après quelques mois ou années passées à l’étranger, certains expatriés songent au retour. A l’heure du retour, quelles sont les informations les plus pertinentes à retenir pour ne pas faire d’impairs ! 

Retour en Belgique
Retourner vivre en Belgique

Préparer son retour vers la Belgique

Un retour au pays ne se fait pas du jour au lendemain. Il doit être anticipé et surtout préparé en amont.

Changement d’adresse

Lors de votre départ de votre pays d’expatriation, n’oubliez pas de faire les démarches de changement d’adresse. Il suffit simplement d’en informer les services consulaires dont vous dépendez pour vous faire radier des listes. La radiation est essentielle pour pouvoir vous réinscrire en Belgique. 

Aussi la réinscription en Belgique est impérative dans les 8 jours suivants votre retour sur le sol national. Votre nouvelle commune recevra toutes les informations de votre dernière résidence de ces services consulaires.

Santé

Trois cas de figure sont possibles lors d’un retour d’expatriation vers votre pays d’origine, la Belgique : 

  • Vous êtes toujours affilié.e à la sécurité sociale belge : aucune démarche n’est à réaliser lors de votre retour en Belgique. 
  • Vous avez participé au Régime Général de la Sécurité Sociale d’outre-mer (ONSS) pendant les six derniers mois : vous êtes dispensé de stage en matière de maladie-invalidité (secteur prestations). 
  • Vous avez participé au Régime Général de la Sécurité Sociale d’outre-mer pendant les six derniers mois et vous avez été couvert par un contrat “Soins de santé”. Vous êtes dispensé d’un stage lors de votre affiliation dans une mutuelle en Belgique. 

Lors d’un retour d’expatriation, vous et votre famille êtes pris en charge immédiatement par la Sécurité Sociale. Aucun frais supplémentaire ne vous sera demandé. 

Allocation chômage

Les conditions d’accès à l’allocation chômage lors d’un retour en Belgique sont plus strictes depuis fin 2016. Ainsi les périodes de travail à l’étranger sont prises en compte si et seulement si des accords bilatéraux existent entre la Belgique et votre pays d’expatriation. Vous devez travaillé au moins trois mois sur le sol belge avant de pouvoir ouvrir vos droits à l’assurance chômage. 

Vous n’êtes pas concerné.e par ce délai de carence si : 

  • vous avez travaillé au sein de l’Union Européenne, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse. Cette règle s’applique pour les travailleurs frontaliers ou pour résidents dans l’un de ces pays. 
  • vous avez été salarié.e détaché.e. Les salariés détachés sont considérés comme des salariés belges pour la Sécurité Sociale. Vous aurez donc le droit à l’Allocation chômage sans avoir besoin de travailler trois mois supplémentaires sur le sol belge. 

Pour savoir si l’Assurance Chômage peut vous indemniser lors de votre retour en Belgique, contactez l’Office National de l’Emploi (ONEM) avant votre départ. 
Si vous n’avez pas le droit à l’indemnisation, rendez-vous dans un CPAS pour obtenir un revenu d’intégration sociale (RIS).

Scolarité

L’instruction est obligatoire en Belgique pour les élèves entre 6 et 16 ans. Lors de votre retour, prenez rendez-vous avec le directeur de l’école où vous souhaitez inscrire vos enfants. Il vous transmettra toutes les informations nécessaires et démarches à réaliser pour inscrire vos enfants. 

Vous pouvez également anticiper cette démarche et appeler la Direction des Affaires Générales, de la sanction des études et des CPMS au numéro suivant : +32 2 690.8471.
Ainsi Ce service vous renseigne également sur les équivalences des diplômes obtenus à l’étranger. 

Pour conclure, il faut savoir que le retour d’expatriation est souvent plus complexe que votre départ. Toutes ces informations sont à prendre en compte avant votre retour. Pensez à conserver l’ensemble des documents justifiants votre installation à l’étranger. Ces documents peuvent être demandés par les autorités locales.

Pour réussir un retour dans son pays d’origine, l’anticipation est la clé du succès.

Laisser un commentaire