Toute la documentation pour le mariage

Tous les documents nécessaires pour se marier à l’étranger, les sites utiles, les adresses.

-Un titre de séjour en règle dans le pays de résidence.
-Copie intégrale de l’acte de naissance de chaque futur époux copie certifiée conforme par la mairie du lieu de naissance de moins de trois mois ou de six mois pour les natifs des DOM TOM ou consulat.
-Un certificat prénuptial (visite médicale)
-Photocopie des cartes d’identité ou certificat de nationalité française.
-Certificat de naissance des enfants si on en a eu avant le mariage
-Justificatif de résidence (ou inscription consulaire dans le pays)
-Un certificat notarial, le consul étant habilité à établir un contrat (qui n’est pas obligatoire)
Une fois toute la documentation réunie, ce qui n’est pas une mince affaire, on passe au vif du sujet. A l’étranger, comme en France, l’union d’un couple français nécessite la publication des bans pour que le mariage soit reconnu.
Deux mois avant le mariage, les futurs tourtereaux doivent saisir le Consulat ou l’ambassade pour un mariage qui aura lieu à l’étranger (mais aussi en France) Le poste adressera à la mairie une réquisition de publication.

Après expiration de la publication des bans (dix jours) un certificat de publication et de non opposition du mariage sera établi.
Après ce chassé-croisé entre les administrations, les futurs époux se présenteront à l’ambassade (ou consulat) pour recevoir un certificat de capacité au mariage afin qu’ils puissent justifier de leur capacité matrimoniale (que vous êtes libre de toute union ou célibataire, que le mariage n’a pas lieu sous la contrainte.. )

Tambours et trompettes ont résonné, mais il reste encore une formalité à accomplir. Auprès de l’ambassade, demandez une transcription du mariage. C’est en fait la validation de l’union auprès du ministère des affaires étrangères dont les services sont à Nantes ( bon à savoir pour obtenir les papiers ultérieurement !).
Vous recevrez alors votre livret de famille avec plein de pages d’heureux événements à remplir mais là l’administration vous en laisse le soin !

En résumé :
1)Publication des bans (via l’ambassade ou consulat)
2)Obtenir le certificat de non opposition au mariage
3)Se marier (c’est quand même un peu le but !)
4)Transcription du mariage (ambassade) pour une validation à Nantes auprès des services du MAE.

Préparation de son mariage à distance

Agence : Oui & You
A la découverte du Wedding Planner
http://www.ouiandyou.com/

Témoignages
Le suivre ou pas ? Comment ça se pacse ?
http://www.femmexpat.com/rubrique.php3?id_rubrique=25

Croyances
– Entre catholique et non baptisé, le mariage est possible, sous réserve d’une dispense pour « disparité de culte » accordée par l’Eglise.
– Dans le protestantisme, c’est l’engagement à la mairie qui prime. Mais avec une dispense, le mariage suivi ou non d’une cérémonie au temple, sera considéré comme valide et sacramentel par l’église.
– Le mariage entre chrétiens catholiques et orthodoxes peut être célébré par le prêtre orthodoxe ou par le prêtre catholique seul.
– Un homme non musulman n’a pas le droit d’épouser une femme musulmane. Par contre, comme l’homme musulman a autorité sur sa famille, il a parfaitement le droit d’épouser une femme juive ou chrétienne.
– Le judaïsme ne reconnaît pas le mariage mixte. La conversion au judaïsme est une longue procédure qui permet au mariage d’avoir lieu.

Services et Liens
Destinations