"Travailler au Canada et au Québec" : deuxième extrait à découvrir

Retrouvez dans cet article un extrait du premier guide électronique d’Expatriation.com : « Travailler au Canada et au Québec »

Parmi les nombreuses procédures détaillées dans notre e-book, celle qui permet d’obtenir un permis de travail au Canada :

(…) La procédure d’obtention du permis de travail

Vous devez vous assurer que votre profession est ouverte à l’obtention d’un permis de travail. Pour cela, vous pouvez consulter la Classification nationale des professions et reporter le code dans le moteur de recherche dédié sur le site gouvernemental canadien consacré aux ressources humaines. Une description précise du métier vous confirmera votre éligibilité. Vous pouvez compléter vos recherches en utilisant un outil développé par un autre site gouvernemental, axé sur le travail au Canada. Parmi 520 professions, vous pourrez connaître les postes disponibles, les compétences requises, les salaires pratiqués, etc.
Après avoir téléchargé la « trousse » et rempli les différents formulaires, vous devez  également obtenir :
Une offre d’emploi écrite par votre employeur
Des preuves indiquant que vous êtes en mesure de satisfaire les exigences du poste
L’avis positif  du département Ressources humaines et Développement social Canada (RHSDC) par rapport à la situation sur le marché du travail
Un avis relatif au marché du travail (AMT) peut être demandé pour évaluer l’embauche d’un travailleur étranger temporaire.
Après avoir vérifié si vous aviez besoin d’un visa de résident temporaire, en plus de votre passeport, vous pouvez régler les frais de traitement, puis envoyer le formulaire signé et daté.  Une lettre d’autorisation vous sera fournie avant l’aval d’un agent de CIC à votre arrivée.
Ce dernier pourra vous demander une entrevue pour avoir de plus amples renseignements et/ou exiger un examen médical. L’agent peut également revoir vos conditions de travail  type, employeur, lieu, durée) avant de vous délivrer votre permis de travail. Celui-ci reprendra l’ensemble des conditions.

Vous devez vous assurer que votre profession est ouverte à l’obtention d’un permis de travail. Pour cela, vous pouvez consulter la Classification nationale des professions et reporter le code dans le moteur de recherche dédié sur le site gouvernemental canadien consacré aux ressources humaines. Une description précise du métier vous confirmera votre éligibilité. Vous pouvez compléter vos recherches en utilisant un outil développé par un autre site gouvernemental, axé sur le travail au Canada. Parmi 520 professions, vous pourrez connaître les postes disponibles, les compétences requises, les salaires pratiqués, etc.

– Après avoir téléchargé la « trousse » et rempli les différents formulaires, vous devez  également obtenir :
– Une offre d’emploi écrite par votre employeur
– Des preuves indiquant que vous êtes en mesure de satisfaire les exigences du poste
– L’avis positif  du département Ressources humaines et Développement social Canada (RHSDC) par rapport à la situation sur le marché du travail
– Un avis relatif au marché du travail (AMT) peut être demandé pour évaluer l’embauche d’un travailleur étranger temporaire.

Après avoir vérifié si vous aviez besoin d’un visa de résident temporaire, en plus de votre passeport, vous pouvez régler les frais de traitement, puis envoyer le formulaire signé et daté.  Une lettre d’autorisation vous sera fournie avant l’aval d’un agent de CIC à votre arrivée.

Ce dernier pourra vous demander une entrevue pour avoir de plus amples renseignements et/ou exiger un examen médical. L’agent peut également revoir vos conditions de travail  type, employeur, lieu, durée) avant de vous délivrer votre permis de travail. Celui-ci reprendra l’ensemble des conditions. (…)

« Travailler au Canada et au Québec est disponible au téléchargement sur cette page »

Services et Liens
Destinations