Sarkozy aux entreprises françaises : "investissez en Irak !"

l'Irak, un nouveau débouché pour les entreprises françaises ?  Nicolas Sarkozy aime l’Irak ! Lors de sa visite surprise au pays de l’or noir, le président français n’a pas tari d’éloges sur l’ex-paria du Moyen-Orient : « l’Irak est un enjeu absolument majeur pour notre économie »… En mal de débouchés en cette période frileuse, investisseurs et entrepreneurs français trouveront-ils leur bonheur en Irak ? Et les PME dans tous ça ?

En temps de crise, on ne mé nage pas ses efforts. Et on cherche des solutions, même les plus « capillotractées ». En tous cas, Nicolas Sarkozy n’y va pas de main morte pour trouver des nouveaux débouchés aux entrepreneurs et investisseurs français :  avec comme nouvelle « terre promise » (façon de parler) : l’Irak ! La formule du président français est sans détour : « Ma venue ici, c’est pour dire aux entreprises françaises: c’est le moment, venez investir »

« Investir en Irak : c’est le moment ! »
Le volontarisme de Nicolas Sarkory trouvera-t-il un écho favorable chez les entrepreneurs français  ? Le chef de l’Etat a en tous cas fait savoir qu’une délégation d’entreprises françaises ferait prochainement partie d’un convoi diplomatique à Baghdad.  

Cet appel fait suite à l’effort de rénovation des relations franco-irakiennes : nouvelle ambassade de France, ouverture de deux consulats (à Bassorah et Erbil) et implantation de missions économiques. Des possibilités décuplées pour faire du business dans ce pays du Golfe

Quelles entreprises en Irak ?
Reste à déterminer les entreprises dont parle Nicolas Sarkozy. Celui-ci a mentionné trois secteurs porteurs : le pétrole, la défense, et l’eau… Autrement dit, des secteurs (une nouvelle fois) favorables à l’essor des grandes entreprises françaises proches du président, « comme Total » (sic) et certainement Dassault . Et les PME en Irak dans tout ça ?

Le secteur du vin et des spiritueux
Selon UBIFRANCE, l’Agence française pour le développement international des entreprise, il existe quelques niches écomiques porteuses dans les pays du Golfe. Entre autres, le commerce du vin et spiritueux, un secteur encore « bourgeonnant ».

Plus d’informations
Agenda d’Ubifrance : actualité des marchés économiques par pays 

 

Services et Liens
Destinations