Québec : les métiers de la restauration en forte demande

« Cherche chefs cuisiniers, serveurs, et plongeurs désespérément« . Québec connaît depuis quelques mois une pénurie de candidats dans les métiers de la restauration. De moins en moins de jeunes sont attirés par cette filière. Du coup, les employeurs sont obligés d’octroyer plus d’avantages aux chercheurs d’emplois… Ce secteur d’excellence pour les Français risque bien de devenir un filon durable de l’expatriation. Surtout dans la province francophone.

Si les salaires au Québec et plus généralement au Canada sont globalement attractifs, les métiers de la restauration étaient jusque-là à la traîne. Un peu moins de 1800 dollars de moyenne pour cette filière, c’est peu.

Mais les choses risquent bien de changer, à la faveur d’une pénurie de candidats sans précédent. En effet, la proportion de jeunes âgés de 15 à 24 baisse considérablement au Québec. La faute à une crise démographique sans précédent. Du coup, les Français issus des filières de l’hôtellerie qui ont envie de s’installer au Québec ont plus que jamais leurs chances.

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) a même créé un label “Employeur de choix” pour distinguer les entreprises les mieux cotées en termes de gestion des ressources humaines.

C’est donc le moment de partir au Québec pour les jeunes diplômés de l’hôtellerie !

Rejoignez nos discussions sur le Québec sur le forum d’expatriation.com !

– Olivier hésite à s’expatrier en famille au Québec... Saurez-vous le convaincre ?
– Marion part un semestre au Canada pour étudier à l’Université Wilfried Laurier de Waterloo. Elle a plein de questions intéressantes !
– Lenka, une néo-Montréalaise, cherche des gens avec qui partager son expérience au Québec !

Plus d’informations
Association des restaurateurs du Québec (ARQ)

Services et Liens
Destinations