USA : le visa L booste vos chances d'expatriation

Qui a dit que ce n’était pas l’année de l’expatriation aux Etats-Unis ? C’est vrai, la récession outre-atlantique complique l’obtention d’un visa de travail. Et les récentes fraudes au visa H-1B n’ont rien arrangé. Mais il existe toujours des solutions pour s’installer au pays de l’Oncle Sam. Le visa L, également appelé « visa de transfert », est l’une d’entre elles.

L’obtention du visa L est bien sûr assortie de certaines conditions. Principal avantage : contrairement au visa H-1B, le visa L ne vous place pas nécessairement en concurrence avec les chercheurs d’emplois locaux. Ce sésame est également appelé visa de « transfert » car il facilite le mouvement du personnel entre les entreprises d’un même groupe.

Deux conditions pour obtenir le visa L
Sur les trois dernières années, vous avez occupé un poste à reponsabilité dans votre entreprise (ex : direction, responsable de département, gestionnaire). Vos compétences et qualifications exigent un certain degré d’expertise.
– Vous devez candidater à une offre d’emploi émanant de la filiale américaine de votre entreprise.
Le visa L vous permet de résider 7 ans aux Etats-Unis.

Services et Liens
Destinations