COVID 19 : dans quelles régions du monde peut-on s’expatrier avec toutes les interdictions de se déplacer ?

La pandémie a retardé votre projet d’expatriation ? Quelles sont les régions dans lesquelles vous pouvez vous expatrier en ces temps de Covid 19 ?

Aussi la pandémie qui sévit dans tous les pays du monde depuis fin janvier 2020 a bouleversé les expatriations d’un grand nombre de français.

Beaucoup ont vu leur départ retardé, des contrats annulés ou tout simplement reportés. Si vous aussi vous aviez prévu de partir en Europe dans les semaines ou mois à venir, un point sur la situation avant votre départ. 

Déplacements dans l’espace schengen

A l’heure actuelle, seuls les déplacements essentiels entre les états de l’Union Européenne sont autorisés. Les autorités demandent à tous les citoyens de reporter leurs déplacements non essentiels à une date ultérieure sauf certaines exceptions. 

Aussi la libre circulation des citoyens européens entre les états sera vraisemblablement de nouveau possible sous certaines conditions. Il faut savoir que les frontières intra-européennes ne sont pas fermées au sens strict comme c’est le cas pour comme celles extra-européennes. Ainsi des contrôles ont été rétablis pour éviter les déplacements de population inutiles afin de limiter au maximum la propagation du virus en Europe. 


Si vous avez un projet d’expatriation dans un autre état membre, les autorités françaises recommandent de le reporter de quelques mois, si cela est possible.

Covid 19m impacts mondiaux

Déplacements dans les DOM-TOM

Si vous avez un projet d’aller vivre dans les DOM-TOM dans les semaines à venir un point sur la situation actuelle s’impose. L’ensemble des vols commerciaux à destination des DOM-TOM sont limités. Ces départements et territoires d’outre-mer sont particulièrement fragiles du fait de leur insularité pour certains ou du manque de places en réanimation dans les hôpitaux.

Néanmoins certaines exceptions sont possibles notamment si vous devez débuter un contrat et que celui-ci ne peut pas être différé. Vous devrez produire certains documents dont un justificatif sur le motif de votre déplacement ainsi qu’une attestation sur l’honneur.

Pour que vous puissiez vivre votre expatriation en Europe, dans les DOM-TOM ou le reste du monde, le plus sereinement possible, retardez votre départ de quelques mois. Si vous ne pouvez le retarder, pensez à bien vous informer avant de partir pour éviter les déconvenues lors de votre arrivée. 

Rencontrez les impatriés qui vivent près de chez vous. Eux aussi sont limités dans leur mouvements et vous donneront des ambiances internationales.