Immigrer et s’installer au Québec

Quelles sont les démarches pour aller vivre dans La Belle Province.

A. Séjour temporaire

1. Etudier

Avant de faire une demande, il faut savoir que les étudiants étrangers qui souhaitent étudier au Québec dans un programme de formation d’une durée de plus de 6 mois doivent être admis ou inscrits dans un établissement d’enseignement. Et cette école doit être un établissement d’enseignement désigné (un établissement reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ou un autre ministère québécois), afin d’obtenir un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et un permis d’études du gouvernement fédéral.
Aussi voir la liste des établissements d’enseignement désignés sur https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada/permis-etudes/preparer/liste-etablissements-enseignement-designes.html.

Si l’établissement que vous avez choisi figure bien dans la liste, et une fois que vous avez en main votre lettre d’admission dans un établissement d’enseignement du Québec, vous devez obtenir :

  • Un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour études, délivré par le gouvernement du Québec.
  • Un permis d’études, délivré par le gouvernement du Canada.

En faisant une demande de sélection temporaire pour études qui peut être faite en ligne ou envoyée par voie postale.

Demande en ligne : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/services/index.html

Formulaire : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/formulaires/index.html

Plus d’info : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/services/caq-electronique/index.html

A noter :

Les drapeaux du Canada et de sa Province Québec

2. Travail temporaire

Dans la plupart des cas, c’est l’employeur qui se charge d’effectuer les premières démarches.

Si vous n’avez pas encore reçu les autorisations nécessaires pour travailler au Québec (EIMT, CAQ-travail et la lettre d’autorisation de l’ambassade canadienne), il est conseillé de ne pas prendre des dispositions définitives (quitter son emploi, souscrire une assurance voyage, acheter des billets d’avion…).

B. Immigration de façon permanente

Les services d’immigration du Québec évaluent la candidature selon un système de pointage bien précis. Ce qui signifie qu’il faut bien remplir le formulaire et en tirer le maximum de points. Les questionnaires abordent essentiellement la formation, expérience professionnelle, profession, âge, connaissances linguistiques, etc.

Pour s’établir de façon permanente au Québec, il faut suivre 2 étapes

  • Faire une demande de certificat de sélection du Québec.
  • Faire une demande de résidence permanente auprès du gouvernement du Canada.

Pour obtenir un certificat de sélection du Québec ou CSQ :

  • Déposer une déclaration d’intérêt dans Arrima.

https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/arrima/index.html . Vous pouvez remplir et mettre à jour votre formulaire de déclaration d’intérêt en tout temps, et ce, gratuitement.

Parmi les personnes ayant déposé une déclaration d’intérêt, le Ministère invitera celles dont le profil répond aux besoins du Québec à présenter une demande de sélection permanente.

  • Si vous êtes invitée par le Ministère, vous devrez présenter une demande de sélection permanente (DCS) et faire parvenir au Ministère les documents à l’appui pour le traitement de votre demande.
  • Entretien avec un conseiller de La Délégation Générale du Québec (40 % des cas).

A la fin de ces étapes vous obtiendrez le Certificat de sélection du Québec et votre dossier part à l’Ambassade Canadienne pour une demande de résidence permanente.

Plus de détails : https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/travailleurs-permanents/demande-immigration.html

Pour obtenir un visa de Résidence Permanente

Les services d’immigration canadiens auront besoin d’un CSQ, Visite médicale, extrait de casier judiciaire, frais du dossier.

  • Entretien avec un conseiller de l’Ambassade du Canada (50 % des cas).

A la fin de ces étapes vous recevrez un visa de Résidence Permanente.

Le processus d’immigration au Québec est long. Aussi il faut compter au minimum 1 an pour franchir toutes ces étapes.

Demande de Résidence Permanente (visa) : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/demande.html

Visite médicale : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/demande/medical-police/examens-medicaux/exigences-residents-permanents.html

Liste des frais : https://www.cic.gc.ca/francais/information/frais/bareme.asp

A noter :

  • Depuis 2002, Les résidents permanents doivent être au Canada pendant 730 jours sur 5 ans pour garder leur statut de résident permanent. Par contre, il ne sera plus possible de justifier une intention de résidence si vous n’êtes pas là et ceci même si vous avez de la famille sur place. Si vous ne respectez pas ces règles, vous risquez de perdre votre statut.
  • Il est possible de parrainer son partenaire du même sexe et sexe opposé et de remplir leur demande via un même formulaire à condition que le partenaire ou le conjoint a au moins 16 ans, que la cohabitation existe depuis au moins un an, qu’il y a une relation maritale (relation sexuelle, partage des responsabilités et des biens…).
  • La province du Québec demande aux futurs immigrants de signer un contrat relatif à la capacité d’autonomie financière où ils assurent qu’ils ont suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins pour la période des trois premiers mois, soit des fonds de 3188 $ CAN (au 1er janvier 2019) pour une personne seule sans enfant.

Calculateur : https://www.immigrer.com/calculateur-des-frais-dimmigration-pour-le-canada/

Démarches des premiers jours au Québec

  1. Pour se connecter à Internet lors de votre premier jour, vous pouvez vous connecter à des bornes ZAP (http://www.moijezap.org/) ou aller dans les bibliothèques municipales. Il y a également du Wi-Fi gratuit dans de nombreux cafés, hôtels, logements meublés.
  2. Pour les titulaires de permis de conduire étrangers, ce permis est encore valable pour une durée de 6 mois suivant l’installation au Québec. Passé ce délai, vous devrez détenir un permis de conduire du Québec.
  3. Pour obtenir un permis de conduire du Québec, il faut prendre contact avec la SAAQ (https://saaq.gouv.qc.ca/), ce dernier vous indiquera la marche à suivre en fonction de votre situation et vous donnera un rendez-vous.
    Le permis de conduire est payant et engendre des frais de renouvellement chaque année. Et l’assurance automobile est également obligatoire.
  4. Pour établir votre carte d’immatriculation consulaire (gratuite et non obligatoire), il vous faut les dossiers suivants : copie de votre acte de naissance ou livret de famille, votre carte nationale d’identité et/ou votre passeport, votre visa, une preuve de domicile au Canada et des photos d’identité.
  5. Inscrivez-vous à la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) https://www.ramq.gouv.qc.ca/fr . L’accès aux soins de santé est gratuit et universel au Québec.
  6. Dès l’arrivée au Québec, il faut faire une demande de numéro d’assurance sociale (NAS). Votre NAS est indispensable non seulement pour pouvoir, mais aussi pour pouvoir recevoir certaines prestations gouvernementales et payer les impôts.
    https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-%20social/services/numero-assurance-%20sociale.html
  7. Travailler n’est pas la seule façon de socialiser avec de nouvelles personnes, Une autre façon d’élargir son cercle de connaissances est de participer à des activités sociales, culturelles, sportives, associative ou encore faire du bénévolat.

    Fête des voisins Québec :
    http://rqvvs.qc.ca/fete-des-voisins

    Le bénévolat au Québec : 
    https://www.rabq.ca/
    https://www.mtess.gouv.qc.ca/sacais/action-benevole/index.asp

Laisser un commentaire