Séjours professionnels au Canada : jusqu’à trois ans pour les jeunes Français ?

accord-mobilite-france-canada

accord-mobilite-france-canadaUn nouvel accord de mobilité entre la France et le Canada devrait permettre aux jeunes Français de pouvoir séjourner au pays de l’érable pour une période allant jusqu’à 36 mois, pour se former, travailler ou pour y vivre une expérience culturelle, dans le cadre du programme « International Experience Canada ».

Les jeunes Français âgés de 18 à 35 ans disposent aujourd’hui de quatre programmes pour bénéficier d’une expérience au Canada : le célèbre Working Holiday Visa, dont les inscriptions à la session 2014 sont closes depuis ce week-end,  le programme dédié aux jeunes professionnels (18 mois en CDD), celui dédié aux stages professionnels et enfin le programme dédié aux jobs d’été au Canada.

Grâce à l’accord de mobilité signé entre la France et le Canada en 2004, près de 60 000 Français ont pu vivre l’expérience canadienne ces 10 dernières années.

Jusqu’à 18 voire 36 mois au Canada

Un nouvel accord vient d’être signé entre les deux pays à Ottawa, à l’occasion de la récente visite au Canada du ministre des affaires étrangères.

Outre une simplification des démarches administratives, celui-ci prévoit de porter à 24, voire 36 mois selon les cas, la durée de séjour pour les Français souhaitant se rendre au Canada pour y bénéficier d’une expérience professionnelle, effectuer un stage, étudier, ou séjourner à des fins culturelles et linguistiques. 

En France, le projet de loi autorisant l’approbation de l’accord franco-canadien relatif à la mobilité des jeunes a été présenté lors du conseil des ministres du 14 février. Il doit désormais être soumis au vote du Sénat et de l’Assemblée nationale. Il devra également être ratifié par le Canada pour devenir effectif.  

En savoir plus
Le communiqué de presse du Ministère des sports et de la jeunesse

Crédit photo : Jeunes.gouv.fr

Dans ce dossier :