Dubaï : des visas de trois ans pour les investisseurs immobiliers

Vous rêvez d’acheter un bien immobilier à Dubaï ? Alors que le prix du construit est en chute libre depuis plusieurs mois, et que les ventes peinent à redécoller, le gouvernement  émirati a voté une mesure d’exception au bénéfice des propriétaires immobiliers étrangers. Ceux-ci peuvent désormais bénéficier de visas de tourisme d’une validité de trois ans, contre 6 mois jusque-là.

L’absence de dispositif permettant d’obtenir des visas de longue durée était jusque-là un facteur dissuasif pour les investisseurs immobiliers étrangers qui souhaitaient acquérir un bien (ex : résidence secondaire) à Dubaï. Auparavant, les propriétaires acquérant un bien d’une valeur supérieure à 187.000 euros devaient renouveler leur visa par période de 6 mois, une procédure qui leur coûtait un peu plus de 360 € à chaque fois. Désormais, cette procédure ne sera nécessaire qu’à expiration d’un visa d’une durée de 3 ans.

Cette mesure s’inscrit dans un contexte très concurrentiel pour l’émirat, alors que son rival, le Qatar, a assoupli cette année sa politique d’obtention des visas, en accordant notamment des visas de résidence aux acquéreurs étrangers de biens immobiliers.

Suffisant pour relancer la « machine immobilière » à Dubaï ?

Lire aussi notre dossier : Emirats Arabes Unis, Qatar : les clés de l’expatriation

Services et Liens
Destinations