Créer sa société à l'étranger : bons plans pour transformer l'essai (1)

Créer une entreprise ou implanter sa société à l’étranger nécessitent patience et réflexion. Percer un marché local ne s’improvise pas, et la plupart des entrepreneurs recourent à un business plan élaboré pour affiner leur projet. Mais très souvent, un business plan aiguisé et une étude marketing bien ficelée ne suffisent pas. Le contexte de l’expatriation est en effet très particulier.  Et des facteurs extérieurs au projet d’ entreprise entrent en jeu. Nous vous dévoilons, en deux volets, les pièges qui guettent l’entrepreneur à l’étranger… Et des conseils pratiques pour les éviter.  

Contre le syndrome de la « lubie » : un bilan de compétence approfondi
De nombreux conseillers à la création d’entreprise le notent : l’entrepreneur échoue souvent par précipitation et manque de compétence. En effet, de nombreux créateurs d’entreprises, pourtant très qualifiés, se lancent à fond dans un projet, sous l’emprise d’une « lubie ». C’est, en général, une idée très innovante, mais qui rencontre deux écueils majeurs :  

Malgré son intérêt, l’idée ne peut aboutir car l’entrepreneur fait un « grand écart » entre son domaine de prédilection et le domaine de référence du produit ou du service qu’il souhaite commercialiser à l’étranger. Il pèche alors par manque de compétence.

Pour remédier à ce problème, une solution simple : faire un bilan de compétence, ou une évaluation en milieu de travail, afin de faire émerger ses lacunes. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez suivre une formation spécifique pour combler vos lacunes selon les compétences requises pour réaliser votre projet. 

Charisme et qualités personnelles

Un autre point à ne pas négliger : les qualités personnelles. S’affirmer dans le monde professionnel en France est une chose, le faire dans un contexte international en est une autre ! Et la confiance en soi est essentielle pour convaincre, par exemple, un prospect étranger.

Pas besoin d’être un baroudeur, mais si vous manquez de confiance en vous, songez aux techniques de développement personnel. Internet regorge de conseils et les services spécialisés dans ce domaine sont légions. Preuve que vous n’ê tes pas tout seul.

Intéressé par la fiscalité d’entreprise à l’étranger ? Consultez notre dossier « destination soleil », qui vous éclaire sur la création de sociétés offshore dans les paradis fiscaux.  Jetez également un coup d’oeil à notre dossier complet sur les nouveaux pays de l’expatriation : les Emirats Arabes Unis, le Qatar. 

Retrouvez ici les solutions anti-échec d’un conseiller à la création d’entreprise. 

Et ici un site qui vous donne une série de conseils pratiques traitant du développement personnel.

 

Services et Liens
Destinations